AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Mer 7 Juil - 21:27

Le Hueco Mundo...Un énorme rayon d'énergie lumineux éclata dans le désert, laissant un énorme sillon se former dans le sable, se refermant petit à petit, les deux remparts formés ainsi s'affaissant sous leur propre poids. Un nouveau rayon lumineux, cette fois-ci dévié par la pointe d'un sabre, sans réelle conviction. L'Arrancar exilé repéré depuis quelques temps ouvrit la bouche pour émettre un rire sonore et se jeta sur son adversaire, il était dans les airs, et sa proie, était dans le sable, en bas. Il cessa d'user de son reiatsu pour prendre ses appuis dans les airs, il dégaina son sabre, et poussa un cri perçant, insultant l'espada qui se dressait en face de lui et qui avait rengainé son sabre. Comment osait-il ? Il était la proie, et ce fichu "numéroté" (comme les espadas étaient parfois appelés) n'était qu'un chouchou de plus pour Aizen, rien de plus et rien de moins, facilement remplaçable. La force n'avait rien à voir avec un numéro, et il allait lui montrer. Tout en fondant sur lui, il déclencha sa Resurreccion, se transformant dans sa chute, prêt à annihiler celui qui se tenait en face de lui. Sans même prêter attention à la créature qui lui fonçait désormais dessus, l'espada se servit de son sonido pour se retrouver derrière son adversaire et lui administrer un coup de pied magistrale, l'envoyant valser contre le sable. Avant qu'il n'ait le temps de se relever, il sauta jusqu'à lui grâce à son reiatsu, et s'entailla le majeur de la main droite sur son sabre, la lame de son zanpakuto légèrement ressortie de son uniforme. Une sorte de rond se forma dans sa main, et prit une forme d'étoile sur les bords. L'Arrancar "libéré" se mit en position pour bloquer, sa défense était impénétrable. Impénétrable. Le Grand Rey Cero n'en avait cure, impénétrable ou pas, il brisa sa défense, la Resurreccion cessa, et le rayon lumineux balaya l'Arrancar prétentieux, désintégrant son corps sans en laisser la moindre parcelle.

L'espada passa sa main dans ses cheveux en poussant un soupir las, c'était le dixième Arrancar voulant se rebeller qu'il avait maté aujourd'hui...Tous des faibles inutiles. Des déchets. Mais que pouvait-il faire d'autre, dans ce monde pourri, vide de combattants de valeur, si on excluait les espadas ? Espadas, qui, au passage, étaient protégés par leur petit papounet chéri, alias Aizen Sozuke. Le pire enfoiré que la terre ait porté, même si il avait "donné naissance" à celui qui venait de mettre un terme à la vie d'un dixième rebelle. Une grosse bourrasque se leva sans prévenir, et fit voler le haut court que portait le dit espada. Tandis que ce mince morceau de tissu blanc flottait à cause du vent, le pantalon de la même couleur remuant lui aussi, le chiffre devint visible pendant tout le temps que dura cette dite bourrasque. Ce numéro était le numéro six. Sexta espada, Grimmjow Jaggerjack...à court d'ennemis potentiels et intéressants. Il scruta aux alentours, et déchira l'espace devant lui, grâce à "La Garganta". Une sorte de grand portail se forma, ressemblant étrangement aux crocs d'une animal étrange, et la panthère s'y aventura. Il atterrit immédiatement dans le monde humain, suspendu grâce au reiatsu en plein ciel, il esquissa un sourire, il avait réussi à la perfection...aucune chance d'avoir été détecté par la petite clique du Papa Aizen. Il se laissa tomber au sol, sans que personne n'ai la possibilité de le voir. Il s'immisça dans une ruelle déserte, et utilisa une chose conçue spécialement pour lui, dont il n'était pas spécialement fier, mais parfait pour l'infiltration. Un Gigai à son effigie. Une fois dedans, il remua un instant les doigts, bon, c'était exactement comme son corps normal à vrai dire, rien de bien méchant. Il scruta son bras...Une chemise noire. Simple. Il scruta ses jambes, un jean bleu, simple également, avec une petite chaine au niveau de la poche droite...étrange, il n'avait pas l'habitude de ce genre d'habillement, mais il fallait qu'il s'y fasse.

Juste avant de s'introduire dans son Gigai, il avait repéré un Reiatsu assez important, à quelques lieux d'ici. Il allait en découdre avec ce dernier, mais il voulait le repérer incognito avant, pour pouvoir voir à qui il avait affaire. Il se mit à marcher dans la rue, à vive allure, cherchant l'endroit qu'il avait parfaitement mémorisé. Il avançait à une allure respectable pour de la marche, et se rapprochait assez rapidement de cet endroit qu'il savait proche. Sur le chemin, il bouscula quelques personnes, mais le peu de téméraires qui se retournèrent sur son passage ne tinrent pas le regard lancé par la panthère pendant plus de 2 minutes, avant de partir, comme des chiens battus par leurs maitres, la queue basse, espérant simplement s'en sortir sans casse. Grimmjow n'avait pas de temps à perdre, il fallait qu'il y aille vite, qu'il éclate cet espèce de crétin, et qu'il revienne dans son monde avant que ce putain de Shinigami renégat ne découvre son départ...il n'était pas à ses ordres, pas dans sa tête, mais il préférait éviter de le provoquer pour le moment. Viendrait un moment où il pourrait le tuer, où sa garde serait baissée. Mais ce moment n'était pas maintenant. L'imbécile qu'il allait tuer aujourd'hui l'aiderait à augmenter son potentiel, d'ailleurs.

Au bout d'une longue marche, il atterrit devant le portail d'un grand bâtiment...aucune erreur possible, le reiatsu qu'il avait senti était là. Il y en avait d'autres, visiblement, mais pour le moment, il se concentrait sur celui-là. Premier arrivé, premier servi. Il entra, et ne prit pas la peine de répondre à ceux qui l'interpellaient. Il passa à côté d'une vitre, alors qu'il allait s'engouffrer dans l'institut, et remarqua son masque attaché au Gigai. Il poussa un juron et l'arracha, le jetant un peu plus loin. Ici, il n'avait pas besoin de ce vulgaire artifice, ce n'était rien de plus qu'un costume, ce bout de masque-ci. Il pénétra dans le bâtiment, gravit les escaliers quatre à quatre. Il se faisait tard et l'institut était presque déserte. Il s'approcha d'une salle de classe qui semblait vide, mais aucune erreur possible, le reiatsu qu'il avait sentit était là. Il posa sa main sur la poignée, la fit tourner, et ouvrit la porte, prêt à se jeter sur son adversaire, si besoin était, grâce à un petit artefact séparant corps d'Arrancar et Gigai, utile pour un combat direct. Il passa un pied à l'intérieur, prêt à réagir à la moindre menace.

[Gigai de Grimmjow]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Mer 7 Juil - 23:10


Aujourd'hui c'était encore une de ces journées que Matsumoto n'appréciait vraiment pas. Cela faisait plusieurs jours qu'elle se trouvait dans le monde réel afin de surveiller les activités d'Aizen et, au passage, protéger les humains des Hollows qui faisaient leur apparition. En parlant des Hollows, la Vice Capitaine était actuellement en combat contre une de ces créatures, à en juger par sa force et son apparence il s'agissait d'un bas de gamme, le fond du panier. Bien qu'il soit assez imposant par sa taille, ses capacités quant à elles étaient vraiment minimes. Matsumoto esquivait toutes ses attaques sans le moindre problèmes, arrêtant ses coups avec son Zanpakutoh. Le Hollows profita quand même d'un moment d'inattention de celle-ci pour s'en prendre à des enfants qui passaient par là. Rangiku utilisa son Shunpo pour arriver au dernier moment devant les enfants et arrêter ce nouveau coup de justesse, reculant tout de même de quelques mètres suite à l'onde de choc.


Le moment de jouer était fini. Il fallait qu'elle en finisse maintenant avec cette créature pour réintégrer son Gigai histoire que les personnes sur place ne s'en rendent pas compte de son absence et ne la prenne pas pour une folle, sachant que l'esprit qui la remplaçait dans son corps était assez... Bizarre. Matsumoto posa alors sa main libre au début de la lame de son Zapakuto, contre la garde avant de la faire glisser sur tout le long en prononçant la phrase activant son Shikai.

" Unare ! Haineko ! "

La lame de son Zapakuto se dispersa dans l'air, formant un nuage de cendre aussi tranchant qu'une lame unique. Ni une, ni deux, les cendres se dirigèrent vers le masque du Hollow et en un instant, celui si fut détruit, éliminant le Hollow qui se dispersa en minuscule particule dans l'air avant de se dissoudre définitivement. Le Zanpakuto reprit sa forme de base, marquant la fin du combat.

Une fois le combat terminé, Matsumoto fonça en direction du lycée de Karakura. Devant protéger et surveiller ce monde en ce moment elle avait dû s'intégrer dans la vie de tous les jours et, malheureusement pour elle, retourner au lycée bien que cela ne la dérangeait pas plus que cela en fin de compte. Elle arriva rapidement dans la classe, où régnait actuellement un silence malsain et réintégra son corps, s'étirant en criant, se faisant ainsi remarqué par le professeur qu'il ne vaut mieux pourtant pas mettre en colère.

" AAAAAAAAaaaaahhhhhhhh !!!! Sa fait du bien de s'étirer... "

" MATSUMOTO RANGIKU !! Pour avoir brisé ce silence si sacré dans cette salle de cours vous resterez après la classe pour la nettoyer !! "

" Hein ?! Mais ?! "

" SILENCE !! "

Rangiku se rassit immédiatement, ne voulant pas la mettre encore plus en colère qu'elle ne l'était déjà, se doutant qu'il n'y avait pas eu ce silence de mort dans cette salle pour rien. Elle avait toujours la Soul Candy dans sa main et se rapprocha pour lui susurrer quelques mots, bien que cela soit assez inutile.

" Toi tu me le payeras... "

La sonnerie retentit dans l'établissement, marquant la fin des cours pour la journée. Tout le monde se précipitaient pour sortir rapidement de la classe, presser, semble-t'il, de profiter de cette fin de journée. Tous, non, il restait Matsumoto, assise à sa place, les jambes croisées, les mains lissant sa jupe sur ses cuisses. La prof s'approcha, posa un seau remplit d'eau, en éclaboussant partout et une serpillère près de Rangiku en la fixant, l'air victorieux.

" Miss Matsumoto, vous aller me nettoyer cette classe de fond en comble, je veux que sa soit nickel ! "

" À vos ordres... " dit elle d'un tons las...

La Vice Capitaine, réduite à nettoyer une vulgaire salle de classe, saisit la serpillère et la trempa vigoureusement dans le seau, faisant déborder son contenu, commençant à se répandre sur le sol tout autour de celui-ci. Le posa sur le sol, commençant du fond de la salle et se mit à nettoyer le sol de long en large, retournant régulièrement au seau pour rincer cette serpillère et la ré-humidifier.

" Cette classe est dégueulasse, ils nettoient jamais ou quoi ici ?! "

La Vice Capitaine prit le seau pour aller le placer au milieu de la pièce afin de pouvoir continuer son nettoyage et de pouvoir quitter rapidement le lycée de Karakura, histoire d'aller faire quelques magasins comme à son habitude après les cours. Perdue dans ses pensées, Matsumoto ne fit pas attention où elle mettait les pieds et glissa sur une flaque d'eau, le seau se trouvant dans ses mains renversant une grande partie de son contenue sur son chemisier et sa jupe, rendant le chemisier humide, si bien qu'il ne cachait plus rien du tout, l'humidité traversant sa jupe pour aller sur sa culotte, la rendant aussi quelque peu transparente et atterrit au sol sur les fesses, les jambes écartées. Elle resta au sol, surprise et légèrement sous le choc de cette chute, sans savoir ce qui se passait au même moment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Jeu 8 Juil - 6:47

De toute sa vie, Grimmjow n'avait toujours vécu que pour le combat. Aussi loin qu'il s'en souvenait, il avait toujours vécu pour combattre, et combattu pour survivre. Il n'avait jamais pensé à autre chose qu'à se battre, se basant sur des principes tel que l'honneur ou la survie, l'amour, il avait oublié ce principe depuis sa transformation en hollow, la solitude et la plénitude que lui apportait la chasse bien trop grande pour la sacrifier pour de telles fadaises. Et puis, qui voudrait de quelqu'un comme lui ? Grimmjow Jaggerjack, SEXta espada, maniant plus aisément son sabre ou ses poings et pieds que les mots, parvenant à lire aisément dans les mouvements d'un adversaire pour le contrer, mais ne pouvant pas plus lire dans les sentiments qu'un aveugle un vrai livre.

Il avait bien sûr, comme tout homme normal, le besoin de la chair, et il n'hésitait pas à se servir de-ci de-là, piochant chez les nouvelles arrancars par moment, jouant de ses relations de l'Espada et faisant croire qu'il s'entendait parfaitement avec Aizen, leur permettant ainsi quelques privilèges non négligeables, s'en allant toujours après avoir tiré son coup, en bon connard qu'il est. En tout cas...Aussi loin qu'il se souvienne, il avait toujours privilégié le combat au sexe. Encore une fois, ne parlons pas d'amour, il n'en a que vaguement entendu parler, et encore, il ne sait plus si c'était "amour" ou "rapport", vous voyez un peu l'idée ? Aussi, quand il était partit du Hueco Mundo ce soir là, il croyait tout simplement aller pour en découdre, et il n'était pas le genre d'homme à faire une exception, peu importe le sujet. Aujourd'hui, il s'était préparé pour un combat, s'était préparé à tomber peut-être sur plus fort que lui, et il s'était préparé à pouvoir terrasser plus fort que lui, surtout. Il n'aimait pas les imprévus dans ses plans, et pour s'éviter la peine de choisir parmi tous les forts potentiels qu'il sentait, il avait choisi celui à suivre au hasard. Jusqu'à un lycée, soit, mais après tout, peu importait l'endroit, l'endroit ne faisait pas plus le moine que l'habit...un combattant le restait, même après être sorti d'un dojo, et un guerrier pouvait très bien le rester en pénétrant dans une école. C'est donc décidé qu'il avait poussé le portail, et décidé qu'il était entré dans le bâtiment même. C'est décidé qu'il avait gravit les escaliers, prêt à déglinguer vite fait son adversaire pour soulager son manque de combat, et rentrer aussitôt à Las Noches, pour éviter la décapitation une fois son départ sans autorisation annoncé.

C'était convaincu et prêt à faire mal qu'il avait poussé la porte de la salle de classe. Il y pénétra sur les gardes, marchant à pas feutrés, la main se posant par réflexe au niveau de sa taille, où aurait dû se trouver son zenpakuto si il l'avait eu sur lui, mais ce maudit Gigai, bien pour l'infiltration, il fallait l'avouer, avait également un cruel point faible : Il était impossible de se battre ou d'utiliser du reiatsu dans cette putain de camelote ! La seule chose qu'il arrivait à faire, c'était le stupide Pesquisa, qu'il avait activé en permanence, mais à cette distance, cela ne l'aidait pas outre mesure. Il regarda à gauche et à droite furtivement, rien. Sa cible se trouvait donc devant, il s'élança en avant en fermant la porte, se penchant pour éviter un éventuel projectile. Se rappela qu'il était sous forme humaine, et que son adversaire l'était surement également. Inutile de s'inquiéter, donc. Il leva les yeux pour voir qui il allait devoir fracasser, et là...Il sentit son cœur rater un battement. Son pantalon se déforma sous l'effet d'une trique considérable, alors qu'il matait sans se priver son "adversaire"...Tiens...le mot sonnait tellement faux à son oreille désormais. Il apercevait sans mal son soutien-gorge à travers le chemisier, blanc comme sa culotte (c'était pas dit, soooo...improvisation), et ses formes engageantes à ce niveau là n'étaient pas à prouver. Il la détoura du regard en sentant sa bosse évoluer encore davantage, progressant à mesure qu'il en découvrait, et il finit par tomber sur son entre-jambe, la jupe ne cachant rien du tout vu l'écart de ses jambes, la transparence de sa lingerie lui permettant de distinguer ses lèvres intimes dans le moindre détail, la couleur rosée de son intimité ne laissait aucun doute sur la sensation qu'elle devait procurer, et produisait sans doute un effet bœuf chez n'importe quel homme normalement bâti, attiré par les femmes.

Il n'aurait jamais cru ça possible...mais à ce moment précis, il oublia totalement le combat, et se concentra tout entier sur ce corps qui lui était présenté. Il se jeta vivement sur elle, avant qu'elle ne reprenne ses esprits, et la plaqua au sol avec juste ce qu'il fallait de force...là, il était désormais question de ne pas l'abimer. Il la tenait par les poignet, et il la regarda dans les yeux, avec un petit sourire. Il était assit exactement au bon endroit sur son tronc pour lui interdire toute échappatoire, il planta son regard dans le sien, un éclat de désir ardent brulant au fond de sa pupille.

-Bonsoir, qui dois-je remercier pour ça ? Shinigamis ? Vizards ? Humains ?

Il se pourlécha les babines, lui ouvrant son chemisier en le laissant pendre de chaque côté de son buste, il haussa son soutien-gorge, le mettant juste au dessus de sa poitrine, libérant cette dernière en la mettant bien en valeur. Il lui avait indiqué son rang de façon implicite, voulant lui montrer qu'elle n'avait aucune chance, et que, si elle venait à la tenter quand même, il serait là et ne la laisserait pas s'en tirer si facilement. Il commença à lui masser doucement la poitrine, son regard dans le sien, il lui avait laissé les mains libres, dernière offense, voulant lui montrer qu'il ne la craignait absolument pas. Il s'amusait doucement avec ses seins, venant jouer avec ses tétons du bout des pouces, manipulant l'opulente poitrine qui s'offrait à lui avec plaisir, sa langue passant sur sa lèvre inférieur alors qu'il allait la mordiller dans le cou doucement, la léchant quelques fois.

-Heureuse rencontre que la notre. Dit-il, dans un murmure, reprenant ses caresses et actions buccales avec plus d'intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Ven 9 Juil - 1:58


Sous le choc de sa chute, Matsumoto était toujours dans la position dans laquelle elle avait atterrie, essayant de comprendre ce qui lui était arrivée et comment elle avait fait pour se retrouver dans une telle situation. Heureusement pour elle, les cours étaient finis et plus personne ne se trouvait dans l'école à part quelques rares prof en train de discuter entre eux ou de corriger leurs dernières copies dans leur salle de classe. Perturbée parce qu'il venait de se passer et aussi car, se trouvant dans le monde réel, elle ne faisait pas énormément attention aux reiatsu qu'elle pouvait détecter, la Vice Capitaine ne sentit pas et ne se douta pas une seule seconde que quelqu'un venait d'entrer dans la pièce et analysait chaque partie de son corps. Lorsqu'elle s'en rendit compte, il était déjà trop tard...

Sans avoir eu le temps de comprendre ce qui se passait, une ombre fila devant ses yeux, droit sur elle et, une seconde après, elle se retrouvait sur le dos, les bras légèrement écartés et maintenus au sol au niveau des poignets par deux mains exprimant une force surhumaine. Essayant une première fois de se dégager, Rangiku s'aperçut qu'autre chose la maintenait aussi au sol. En effet, une pression se faisait ressentir au niveau de son tronc, entre sa poitrine et son bassin, la bloquant totalement sans risque qu'elle puisse s'échapper.


Pendant qu'elle se débattait, la Vice Capitaine en profita elle aussi pour observer son homologue qui se trouvait actuellement sur elle, la bloquant au sol. Bien qu'assis il devait surement être de grandes tailles, des cheveux bleus peu coiffés, se positionnant selon leurs envies, quelques mèches lui tombant sur le visage. Son corps était également musclés et cela pouvait se constater à la facilité avec laquelle il bloquait Matsumoto au sol. Il portait également une chemise noire dont le dernier bouton du dessus était ouvert, laissant apparaitre une partie de son torse pour le haut et était muni d'un simple pantalon jeans de couleur bleue plus foncée que ses cheveux, une chaine sur le côté près d'une de ses poches.


" Bonsoir, qui dois-je remercier pour ça ? Shinigamis ? Vizards ? Humains ? "

Le jeune homme, plutôt beau en passant même si la situation ne se prêtait pas à ce genre de remarques, n'avait pas encore terminé sa phrase qu'il avait déjà ouvert son chemisier d'un coup sec, envoyant voler la plupart des boutons de celui-ci, le rendant dès à présent inutile à l'emploie. Soulevant par la même occasion son soutien-gorge, le plaçant au-dessus de sa poitrine afin de la libérer, la partie haute du corps de la Vice Capitaine était maintenant complètement à découverte.


" Tsss... Qu'est-ce que ça peut te faire ? "

La Vice Capitaine se mit à rougir d'un coup en sentant les mains de cet inconnu qui l'avait à moitié déshabillée de force se poser sur sa poitrine pour commencer à la masser. Celle-ci étant sensible de ce côté-là, il ne fallut pas longtemps pour que ses tétons se dressent et durcissent sous ses caresses déjà bien engageante et déterminées.

" Arrêtes ça tout de suite ! Qui es-tu pour te jeter ainsi sur moi et te croire tout permis ?! "

Ses mains étaient maintenant assistées par la langue et la bouche de celui-ci, ses lèvres voulant venir gouter au siennes, mais Matsumoto détourna la tête rapidement, refusant de se laisser embrasser par quelqu'un comme lui, ses tétons subissant les caresses incessantes de ses doigts ainsi que de sa langue et sa bouche.


Celui-ci avait, pour une raison ou une autre, libéré ses mains de son emprise, ne la retenant même plus, la laissant libre de ses mouvements. Même si elle ressentait un petit plaisir naissant, elle ne pouvait se permettre de se laisser faire et de le laisser aller au bout. Chose qu'elle ne voulait même pas connaitre en détail aux vues de la situation actuelle. Rangiku tenta alors le tout pour le tout. Elle posa ses mains sur le torse de son agresseur et tenta de le repousser avec toute la force qu'elle pouvait déployer, prisonnière de ce Gigai. Mais elle s'y était habituée et même entraînée avec ce qui lui permettait de pouvoir déployer un peu plus de force qu'à l'accoutumé. Elle employait également ses jambes pour tenter de se relever, mais elles glissaient à cause de l'eau présente au sol, ce qui rendait sa manœuvre plus difficile qu'elle n'aurait dû l'être.

La Vice Capitaine était maintenant les bras tendus, repliée légèrement vers l'avant, les jambes patinant dans la flaque d'eau à chaque moment où elle aurait pu réussir à se dégager de son emprise, continue d'essayer afin de ne pas subir la pire humiliation et souillure de son existence...

" Mais qui es-tu à la fin ?! " dit elle d'un ton sévère et énerver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Ven 9 Juil - 10:50

C'est comme un charme que Grimmjow s'était jeté sur elle, rapide, insaisissable, la plaquant au sol avec force, il savait parfaitement où se placer pour minimiser ses chances de s'enfuir assez proches du zéro, et la force que lui permettait ce Gigai était une chose étonnante. Pas un vulgaire Gigai "humain", mais un Gigai conçu pour permettre le combat, d'après ce qu'il pouvait en voir. Pas une vulgaire imitation pour faire le touriste dans le monde humain à la recherche de distractions impossible à trouver dans son monde d'origine, mais une marionnette de combat surement inégalable dans le monde humain. Pas un réceptacle ridicule pour se mêler dans la foule, mais un camouflage permettant un nouveau terrain de chasse. Pas un Gigai de Shinigami, mais un Gigai d'Arrancar ! L'Espada jubilait, il avait mal jugé cet artefact au début, et la force qu'il pouvait déployer l'impressionnait, il était loin de sa véritable puissance, évidemment, mais il ne doutait absolument pas de pouvoir battre le record du meilleur karatéka en herbe dans un tournoi de brisage de tuiles. Il était ravi de voir la puissance qui était sienne, malgré ce corps au rabais, et se lécha les babines. Prédateur. Et cette petite était sa proie. Il la maintenait fermement au sol, la contemplant en sentant son excitation monter, jamais le combat ne lui avait semblé si futile ou si inutile. Si...dénué d'intérêt. Il n'avait d'yeux que pour le corps humide de Matsumoto, trempé jusqu'à l'os, baignant encore dans cette flaque aqueuse...Tout ça n'était que de l'eau, mais Grimmjow prévoyait bien entendu chauffer son corps pour qu'elle mouille d'une toute autre façon, s'humidifiant l'entre-jambe, mais absolument pas avec de l'eau. Prédateur. Il comptait bien la faire crier, et lui faire avouer qu'elle aimait ce qu'il lui ferait. Prédateur. Il n'avait aucun doute sur ses capacités à la rendre folle, et il imaginait déjà la rouquine le supplier pour plus de plaisir.

Son corps frémit, et il se mordit doucement les lèvres, au moment de commencer à lui masser la poitrine. Il sentit ses tétons durcir bien assez vite, et il la regarda dans les yeux, sa poitrine se tendant de désir sous ses habiles caresses, un petit sourire aux lèvres. Il n'avait pas répondu à sa première question.

-Je veux savoir qui me fait tant d'effet, moi qui ne jure que par le combat...tu as accompli un exploit, sois-en fière.


Il sourit lorsqu'elle détourna la tête. Il n'avait pas voulu l'embrasser, juste lécher ses lèvres, se rapprocher d'elle pour gouter sa chaleur. Sous lui, dans cette position, elle pouvait sentir son désir gonfler contre son bassin, la bosse dans sa pantalon, dure comme la pierre, lui frottant les seins pendant qu'il la caressait. Il écouta ses deux nouvelles phrases, ou plutôt, son ordre dérisoire et sa question en rigolant ouvertement, lui pinçant les tétons en tirant sur ses seins, allant lui mordre le cou avec une tendresse sauvage, lui léchant ce dernier de façon sensuelle, malgré ce qu'elle disait, son corps ne mentait pas, et il était certain que si il regardait entre ses jambes, il verrait un nouveau fluide couler, d'une teinte différente de l'eau.

-Tu devrais t'entendre, c'est touchant...A ta façon de parler, j'hésite maintenant entre Shinigami ou Vizard. Aucune importance...mais tu devrais te voir. Tu me dis non, mais ton corps crie "encore". N'essaye pas de nier, tes interdictions manquent de réalisme, de conviction.

Il continua de lui masser la poitrine de la façon la plus sensuelle possible, s'excitant davantage, sentant son sexe frémir contre la prison que formait désormais son pantalon et son boxer. Il esquissa un rictus, la regardant dans les yeux en mordillant son cou de nouveau, au moins, une chose avait été reproduite avec exactitude sur ce Gigai, et cette fameuse chose avait envie de s'enfoncer dans la bouche de la jeune femme, ainsi qu'entre ses jambes et ses fesses, pour aller chercher ce qui lui manquait, le plaisir. Il fixa sa poitrine, encore un endroit où son membre voulait aller se frotter. Il n'y manquerait pas. Il la caressait avec envie, retirant une main pour aller lui mordiller et lécher le téton, gobant parfois le bout de sa poitrine, avant de tirer de ses dents son sein en le tirant par son téton durcis, faisant de même avec la main encore sur son sein, sans interrompre ses caresse. De son autre main, désormais inutile, lui alla lui caresser la cuisse, relevant légèrement sa jupe pour l'y glisser, commençant à lui caresser les lèvres, sans encore glisser la main dans sa culotte trempée, son doigt lui caressant doucement les lèvres en enfonçant un peu la lingerie dans son intimité pendant ses caresses, sa petite-culotte épousant parfaitement la forme de ses lèvres intimes. Sa langue dansait sur le bout de ses seins et il faisait parfois passer le bout de ses dents dessus, lentement, ravi de sentir son corps se tendre.

Il laissait du "mou" à son bassin, lui permettait de gesticuler un peu, ne faisant pas vraiment attention à ses tentatives dérisoires pour le repousser. Il avait plus de force qu'elle, et il le savait, elle devait le savoir aussi. Il la laissait gesticuler légèrement, lui faisant croire qu'elle pourrait s'en sortir, manipulant juste sa prise pour ne pas la laisser s'échapper, profitant de l'eau au sol, mais lui laissant assez de place pour qu'elle puisse parfois se croire presque sauvée. Il continuait de s'occuper habilement de sa poitrine, une main lui caressant les lèvres, lui pinçant le clitoris, le faisant tourner, un sourire dur sur les lèvres de l'Espada. Lorsqu'elle lui demanda de nouveau son identité, il esquissa un nouveau rictus, et rabattit fortement son bassin, la plaquant avec force au sol, lui empêchant de bouger toute partie du corps en dessous de l'endroit où il était. Position stratégique, le fait de pousser avec ses jambes ne l'aidait qu'à patiner misérablement, et il s'amusait de cette impuissance. Il enleva le bouton de son pantalon, ouvrit la fermeture éclair et retira pantalon et caleçon, il arrêta de s'occuper de son entre-jambe pour plaquer sa poitrine sur son membre tendu qui dépassait légèrement, son gland et une partie de sa verge se dressant fièrement à l'extérieur de cet énorme étau agréable. Il commença à remuer du bassin, lentement, remuant ses seins à l'aide de ses mains, les lui violant aussi surement que si il s'agissait d'un orifice. Il se pencha en avant, et lui fit un suçon dans le cou, lui lançant dans un murmure suave, la mordillant légèrement, raffermissant la prise de son bassin, la plaquant un peu plus fort au sol.

-Je suis Grimmjow Jaggerjack, sixième espada pour vous servir. Tout espoir de t'en sortir est vain, je suis désolé de te l'apprendre...tu me plais énormément tu sais ? J'aimerais connaitre ton nom moi aussi, avant de passer à la suite.

Il alternait entre mordillements et léchouilles, dégustant son cou avec envie, commençant à remuer plus vite le bassin, se masturbant avec la poitrine de la Shinigami avec délectation, il avait ouvert sa propre chemise, dévoilant tout son torse finement musclé, continuant de "s'amuser" avec les atouts de la jeune femme, se léchant les lèvres de nouveau, frémissant du plaisir naissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Ven 9 Juil - 21:02

Matsumoto se trouvait toujours bloquée sous l'emprise de Grimmjow, celui-ci voulant s'amuser avec elle en lui laissant la possibilité de remuer afin d'entretenir son espoir de pouvoir se libérer de son emprise. Ses efforts étaient vains, elle n'arrivait pas à se défaire de son emprise et ne cessait de glisser sur cette flaque d'eau qui s'était maintenant répandue de plus en loin que là où elle se trouvait lorsque la Vice Capitaine était tombée.

L'Espada continuait ses caresses sur la poitrine de Matsumoto, sans interruptions d'aucune sorte. Ses tétons étaient à présent complètement excités, durs et dressés, tout comme sa poitrine. Une douce et agréable chaleur semblait se répartir dans son corps depuis sa poitrine qui subissait les caresses incessantes et intense de Grimmjow. Celui-ci lui reposant la question pour savoir qui elle était, Matsumoto le regarda d'un regard noir avant de lui répondre sèchement.

" Shi...Shinigami... "

Grimmjow ne cessait de tirer sur ses tétons, les pinçant sans la moindre pitié, ne se souciant que de son propre plaisir, se moquant royalement du fait que cela pouvait faire mal à la Vice Capitaine. À un moment, elle senti celui-ci se relever quelque peu et tenta d'en profiter pour se libérer mais, en une fraction de seconde, il s'était rabattu sur elle, la plaquant violemment au sol, ses jambes toujours relevées et écartées. Elle pousse un cri de douleur sous le choc bien que n'ayant pas eu réellement mal.


Dans la position où ils étaient, la Vice Capitaine pouvait sentir nettement le sexe de l'Arrancar contre elle. Elle sentait qu'il était déjà bien dur d'excitation, surement compresser dans ses vêtements à cause de son érection qui semblait être là depuis depuis le début et qui ne demandait qu'à se dévoiler aux yeux de Matsumoto. Ce qui ne tarda pas car, en moins de deux, l'arrancar avait enlevé son pantalon ainsi que son boxer, se trouvant maintenant à moitié nu, chemise ouverte sur Rangiku.


Sous toutes les caresses qu'elle subissait, Rangiku constata avec horreur qu'elle commençait à mouiller de plus en plus sous l'excitation grandissante, sa culotte s'humidifiant sous chaque caresses, à chaque passage de ses doigts sur ses lèvres intimes. Refusant de le regarder, trop honteuse pour admettre qu'elle commençait à être sérieusement excitée.


Il ne fallut pas longtemps avec que le sexe de l'arrancar ne se retrouve entre les seins de Rangiku et ne commence d'intense et rapide vas et viens.

A la vision du sexe de Grimmjow, Matsumoto était comme envoûtée, elle n'arrivait plus à détacher son regard de ce sexe qui s'enfonçait et sortait de sa poitrine rapidement, la faisant rougir, augmentant davantage le plaisir qu'elle commençait à ressentir. Inconsciemment, sa langue sortait régulièrement au rythme de ses va et viens entre ses seins pour tenter de lui lécher le gland à chaque fois qu'il émergeait de ses seins et se rapprochait de son visage.

Elle ignora la question que celui-ci lui avait posé. Matsumoto se sentait profondément souillée. Ses seins subissant les caresses incessantes des mains de l'arrancar et se fait même violés par les aller et retour de son sexe entre eux. Souillée, mais de plus en plus excitée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Sam 10 Juil - 18:00

Grimmjow exultait, Il y avait peu de chances qu'ils se fassent attraper, mais même cette faible possibilité avait le don de rendre la situation plus excitante qu'elle ne l'était déjà. Il lui pinçait les tétons, les tirant doucement, il tentait de ne pas lui faire mal, le but étant tout de même qu'elle se sente bien...Grimmjow n'était pas un monstre après tout...bon, il faisait surtout ça, adoucissant ses gestes pour ne pas lui faire mal pour faire monter le plaisir en elle. Il voulait l'entendre gémir de plaisir pendant qu'il la violait, pour la suite des évènements. Malgré tout, cela semblait bien parti, déjà rien qu'avec sa poitrine, elle appréciait le traitement, elle se tendait de plaisir et il sentait son corps frémir doucement. Il remua légèrement du bassin, il n'avait pas encore retiré son sexe de sa prison de tissu, mais il n'allait pas tarder, et sa bosse frottait sensuellement contre le corps de la jeune rouquine, à l'endroit où il s'était assis sur elle. Il se frottait doucement, contre elle, retardant le moment où il bloquerait son sexe entre ses deux obus (n'ayons pas peur des mots). Si ce n'était que ça...le simple fait qu'elle réponde à sa question était le signe qu'elle commençait à baisser sa garde...doucement mais surement. Il la regarda dans les yeux, se léchant de nouveau les lèvres, il ne tenait plus le compte du nombre de fois où il l'avait fait.

-Enchanté, Shinigami.

Son ton était doux, bien que légèrement moqueur et il resserra légèrement l'étreinte de son bassin. Il tentait de ne pas lui faire mal...pas encore en tout cas. Il ne le ferait qu'en dernier recours, si il était grandement obligé, si elle se rebellait et devenait en quelque sorte une réelle menace pour lui...honnêtement, il y avait peu de chances...Mais bon, il fallait toujours rester prudent après tout. Et surtout, être prêt à agir selon n'importe quelle circonstance. Il ne pensait pas en avoir besoin, après tout, ses tétons étaient la preuve d'une excitation grandissante en elle, alors que pour le moment, il ne s'occupait que de sa vaste poitrine. Que se passerait-il quand il viendrait s'occuper de son entre-jambe ? Il en rigolait déjà, il était déjà sûr qu'elle mouillait actuellement de plaisir, lui faire atteindre l'orgasme ne serait surement pas bien compliqué. Il avait bien l'impression que viol ou pas viol, son corps répondait positivement à ce qu'il lui faisait...et c'était tout ce qu'il lui fallait savoir. Grimmjow avait un côté que tout le monde, l'ayant croisé et ayant survécu (ils sont peu, c'est le cas de le dire), connaissait surement. C'était une brute de combat, qui se foutait royalement que ses adversaires soit prêt ou pas, et même si il préférait que ses adversaires de valeur soient toujours dans de bonnes conditions, pour les écraser avec encore plus de jubilation, attaquer quelqu'un dans le dos ne lui a jamais posé problème. Mais là...là, il voulait sentir le plaisir de celle qu'il considérait comme sa "partenaire", sinon, où trouverait-il le sien ? Le fait qu'elle se débatte, qu'elle cherche à s'enfuir et qu'elle niait pour elle-même qu'elle n'appréciait pas n'avait aucune importance : Son corps répondait très bien à sa place, et c'était ce qu'il voulait.

L'intensité de son plaisir augmentait tandis que les minutes passaient, ce qu'il s'autorisait avec les seins de la rouquine était réellement agréable, et tout son corps était parcouru d'intenses spasmes de plaisir. Il n'allait pas se retenir bien longtemps pour cette première jouissance, même si il appréciait qu'elle jouisse elle-même avant lui, n'étant cependant pas sûr que la simple stimulation de sa poitrine suffirait, pencha de nouveau légèrement le tronc vers l'arrière, courbant son dos légèrement sur le côté droit, venant plaquer d'une façon presque tendre son genoux nu sur le sein qu'il avait abandonné, le plaquant sur son sexe pour continuer cette petite branlette auto-accordée. Le corps ainsi penché, il plongea de nouveau la main sous sa jupe, la relevant légèrement pour pouvoir atteindre son entrejambe, il écarta sa culotte sur le côté, et la fit patienter un instant avant de s'attaquer à elle, se contentant de lui caresser la cuisse.

Il ne lui caressait toujours pas l'entre-jambe qu'elle regardait son sexe comme transporté par ce dernier, il observa bien son regard pour être sûr de ne pas se tromper sur ce qu'il croyait déceler. Ce fut sa langue qui lui donna la réponse, sortant de façon que la rouquine ne semblait pas contrôler pour tenter de lui lécher le gland, alors que la Shinigami tentait à chaque fois de détourner la tête au dernier moment. Il pouvait également remarquer que plus l'excitation allait croissant, plus elle semblait avoir du mal pour repousser sa tête au dernier instant. Il intensifia son mouvement de va-et-vient, son sexe sortant un peu plus de sa poitrine, arrivant juste au niveau de son visage. Elle parvint à le lécher brièvement deux fois, et avec un léger rire, l'espada planta son regard dans le sien, avec un air taquin, aussi bien dans les yeux que dans la voix.

-Inutile de te retenir, ton amusement est chose que j'essaye d'entretenir ici. Ne te sens pas gênée, personne ne peut nous voir...mis à part peut-être quelques professeurs...

Il se pencha un peu plus en arrière, et lui caressa de nouveau les lèvres intimes, il voulait la faire jouir pendant qu'il se masturbait avec sa poitrine, il voulait qu'elle vienne en même temps que lui...pour ça, il devrait sans doute se retenir, bien qu'il n'y mettrait pas sa main à couper. Il lui pinça doucement le clitoris, son autre main s'occupant toujours assidument de sa poitrine, et entra le majeur en elle. Il commença à le faire remuer doucement, sentant ses lèvres humides et ses parois intimes toutes trempées de désir. Il enfonça un deuxième doigt en elle, commença un mouvement de va-et-vient synchronisé avec celui qu'il entretenait sur sa poitrine, écartant parfois ses doigts, les resserrant avant de les écarter de nouveau, augmentant à chaque fois l'écart de quelques millimètres savamment pensés, pour faire monter son plaisir un peu plus à chaque fois, entrant et sortant ses doigts pour la masturber tandis qu'il se livrait à ce petit exercice. Il courba légèrement la main et vint jouer avec son clitoris du pouce et de l'index, l'annulaire et le majeur occupés dans son entrejambe, il remuait son clitoris doucement, le pinçant légèrement lorsqu'il faisait de même avec sa poitrine, sentant l'excitation de la jeune femme monter, en même temps que la sienne. Il portait le regard sur ses lèvres envieuses, et remonta jusqu'à ses yeux, sous cette position, il ne pouvait plus s'occuper de son cou, et il le regrettait. Sa voix était devenue quelque peu suave, et il s'exprimait à elle avec un ton tranquille, murmurant posément chaque mot.

-Et bien et bien...on dirait que tu apprécies le traitement. Mes doigts sont tout humides, et ce n'est pas de l'eau...tes lèvres sont trempées de désir, comme ton intérieur...Qu'as-tu à dire pour ta défense, Shinigami sans nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Mar 13 Juil - 14:22

La situation devenait de plus en plus embarrassante et humiliante pour la Vice Capitaine de la dixième division qui n'arrivait ni à se dégager de l'emprise du Sexta Espada ni à trouver le moyen de mettre un terme à tout ceci. Les mouvements de va et viens entre ses seins continuaient sans pause, s'intensifiant au fur et à mesure que l'excitation de l'arrancar augmentait, tout comme ses envies et ses pulsions sexuelles. Même si, il fallait l'avouer, l'excitation et l'envie se faisaient de plus en plus présente dans le corps de Matsumoto, celle-ci ne voulait rien laisser paraitre, refusant d'accorder cette victoire à cet homme qui la violait et se moquait d'elle sans le moindre scrupule. Elle ne pouvait cependant cacher le fait que ses tétons étaient dressés et qu'elle commençait à mouiller sérieusement, essayant tout de même de faire passer ça sous la cause de l'eau qu'elle s'était renversée dessus auparavant.

Même si elle pouvait dire qu'elle n'appréciait pas tout cela, sont corps quant à lui répondait tout autre chose et c'était à ces réponses que s'intéressait le sixième Espada, se contentant de sourire lorsque Rangiku lui disait d'arrêter ou qu'elle n'aimait pas ça. Ses yeux n'arrivaient pourtant plus à se détacher du sexe de cet homme qui faisait des va et viens entre sa poitrine, se cachant pour ensuite refaire surface, toujours dans un rythme ne cessant de s'amplifier à mesure que le temps s'écoulait.


" Inutile de te retenir, ton amusement est chose que
j'essaye d'entretenir ici. Ne te sens pas gênée, personne ne peut nous
voir...mis à part peut-être quelques professeurs... "


Ils se regardaient tous deux dans les yeux lorsqu'il lui parlait, parlant de manière à vouloir laisser croire qu'il savait ce qu'elle ressentait dans son corps, allant jusqu'à croire qu'elle y prenait du plaisir, ce qui était quelque peu correcte malgré elle mais elle ne voulait surement pas le montrer ouvertement et se laisser aller.

" Tss. Si tu crois que je m'amuse alors tu es vraiment à côté de la plaque mon pauvre gars... "

Les doigts de l'arrancar s'amusaient maintenant sur ses lèvres intimes, passant plusieurs fois dessus, titillant son bouton du bout des doigts avant de le lui pincer, arrachant un petit gémissement ne pouvant être retenus davantage par la même occasion. Pendant que ses doigts jouaient au niveau de son entre-jambe, le sexe de Grimmjow continuait sans cesse ses mouvements de va et viens entre ses seins, les pulsions qu'elle pouvait sentir indiquaient sans le moindre doute qu'il était proche de l'orgasme, surement très excité par la situation, aimant prendre du plaisir à l'insu de la partenaire.

" Et bien et bien...on dirait que tu apprécies le traitement. Mes doigts sont tout humides, et ce n'est pas de l'eau...tes lèvres sont trempées de désir, comme ton intérieur...Qu'as-tu à dire pour ta défense, Shinigami sans nom ? "

Cette phrase fit rougir Matsumoto de honte et détourna la tête, fixant un endroit au sol pour ne pas le regarder.

" Je n'apprécie pas du tout ! Ne prend pas tes rêves pour des réalités, je ne suis pas du tout excitée par tout ça !! "


Ce n'était maintenant plus le seulement le plaisir qui se faisait de plus en plus présent dans le corps de la Vice Capitaine mais aussi de la colère. Une grande colère naissante de chacune des paroles de l'arrancar. Ces paroles, son aspect, même sa respiration, tout cela énervait Matsumoto, bloquée au sol, obligée de subir les envies de Grimmjow et cela elle ne le supportait pas. Elle cherchait malgré tout un moyen de se libérer mais se dit que finalement, elle attendrait simplement le bon moment et en profiterais lorsqu'il baissera sa garde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Dim 18 Juil - 16:21

La situation était agréable. Grimmjow sentait le plaisir monter petit à petit, pendant qu'il se masturbait avec la grosse poitrine de la femme allongée au sol, il lui parlait tranquillement, de la voix de celui qui parle avec une vieille connaissance avec qui il a partagé bien des épreuves. Il trouvait la sensation de sa poitrine absolument inégalable, et il savait qu'il y avait au moins trois endroits mieux sur cette terre pour sa virilité : La bouche et les deux orifices de cette jeune femme. Il allait tout tester, bien entendu, même si tous n'allaient pas être aussi simples à approcher sans en ressortir castré. Mais il savait que pour elle, le plaisir montait. Rien qu'à voir comment elle n'arrivait pas à détacher son regard de son phallus en était bien la preuve, dans pas longtemps, elle ne pourrait plus nier son plaisir, et il ne doutait pas qu'elle s'offrirait peut-être à lui, pour qu'il la fasse monter au fameux septième ciel. Elle avait plutôt l'air d'une fille prude, à première vue, malgré son opulente poitrine, mais son corps ne trompait pas : Elle prenait du plaisir, même si elle était forcée. Bientôt, elle ne pourrait plus le cacher, et gémirait, crierait de plaisir, lui en demandant encore. Du moins...C'était ce qu'il croyait, dur comme fer. Il n'allait pas se retenir pour lui jouir sur les seins et le visage, pour pouvoir passer rapidement à l'étape suivante, et la faire crier de désir. Avec un peu de chance, elle crierait son nom...avec moins de chance, elle s'imaginerait qu'il était quelqu'un d'autre, et c'est le nom de ce type-la qui sortirait...pas chouette ça par contre...Mais bon, du moment qu'eux deux prenaient leur pied, l'essentiel était atteint, non ?

Il sentait ses doigts tout trempés quand il la caressait, et il connaissait la sensation de l'eau...ça n'en était pas. La chaleur sur ses doigts, ce n'était pas de l'eau. L'odeur qui émanait de son corps...ce n'était pas dû à l'eau. Il avait un odorat plus développé que la normal, grâce à sa "situation" d'Arrancar félin, et ce Gigai, même si il l'empêchait d'avoir un nez aussi fin qu'à l'accoutumée, ne lui voilait pas toutes les capacités qu'il possédait à ce niveau...ou bien encore à d'autres, lui permettant, ici, d'assurer sa supériorité sur cette jeune femme qui, bien que puissante, n'avait pas le même type de réceptacle qu'elle. Il s'assurait un avantage de force, et en plus de ça, sa position lui permettait de ne laisser à sa proie aucun moyen de s'échapper. L'orgasme commençait à arriver, mais Grimmjow voulait attendre ne serait-ce qu'un peu.

Il s'était dit qu'il ne se retiendrait pas pour ça, mais en fin de compte, il devait avouer qu'il voulait faire durer cette branlette espagnole, tant la sensation était agréable...Il aurait voulu rester ainsi une journée, mais il savait bien que le reste du corps de cette jeune femme serait au moins cent fois plus agréable. En entendant qu'elle lui donnait tort, il ne put s'empêcher de rigoler légèrement. Il planta son regard dans le sien, intensifiant encore un peu ses mouvements, se léchant les lèvres.

-Tu peux dire ce que tu veux, je sais bien que tu y prends du plaisir. Tu ne veux pas te l'avouer, c'est différent.

Alors qu'il jouait avec son intimité, un petit temps après sa dernière tirade d'ailleurs, il l'entendit pousser un petit gémissement de plaisir. Il lui lança un petit regard complice, pour lui faire comprendre ce qu'il avait derrière la tête. Si à un seul moment, il avait cru qu'elle n'aimait réellement pas tout ça, ce gémissement venait de la discréditer totalement, pour lui, c'était bel et bien la preuve qu'elle s'était foutue de lui en lui disant qu'elle ne se sentait pas excitée par tout ça...et que le plaisir n'était pas également de la partie, surement. Quand elle détourna la tête après qu'il lui ait expliqué, il rigola doucement, sentant qu'il n'allait pas tarder, sa voix faisant quelques petits aléas et il s'empourprait très légèrement de plaisir. Il sentait la chaleur monter, et sentait que bientôt, ses efforts pour retenir son orgasme ne suffiraient plus...Il n'arriverait pas à se retenir aussi longtemps qu'il l'aurait espéré.

-Ne...Ne te fous pas de moi ! Tu n'as pas entendu ton propre gémissement ou quoi..?

Il était à ses limites, il n'allait pas tarder...Il sentait tout son corps trembler brièvement d'excitation et de plaisir, et sa virilité vibrait de bonheur. Il la regarda, ses doigts jouant toujours avec elle, et il se laissa aller dans un petit grognement rauque, lui recouvrant le visage, la bouche, même si il n'avait pas pu voir à ce moment là si elle était ouverte, vu qu'il avait rejeté sa tête en arrière, et en se reculant, il lui recouvra la poitrine. Une fois l'orgasme atteint et le haut entier du corps de la jeune femme recouvert, il se releva, et lui désigna la porte, soupirant. Il la regarda dans les yeux...Il parvenait à mimer parfaitement ce qu'il voulait : la déception et un air d'excuse.

-Bon...Je suis désolé je...N'aurais pas dû faire ça contre ton gré...Mais puisque tu dis que ça ne te plait pas...Je te laisse t'en aller.


Il se recula d'un pas, et posa une main sur la table, chancelant, il imitait très bien quelqu'un qui ne comprend pas ce qu'il vient de faire et ce qui l'a poussé à entrer dans un tel jeu vicieux. Il se posa sur la table sur laquelle sa main était posée, lui montrant la porte d'un mouvement de tête. Il retira sa chemise pour lui tendre, soupirant.

-Prends ma veste...J'ai explosé ton chemisier...Tu ne peux pas sortir comme ça...

Il attendait qu'elle parte, pour continuer. Il était prêt à bondir, même si son corps montrait un relâchement total. Dès qu'elle aurait fait...Trois mètres disons, juste assez pour dépasser la dernière table de la salle de peu, il l'attraperait et...surement continuerait-il. Mais en attendant, il continuait à balbutier quelques "désolé" avec un air parfaitement sincère, toujours nu, ayant donné le seul vêtement qui lui restait, sa veste, à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Jeu 22 Juil - 17:42

La situation allait de mal en pire pour Matsumoto à mesure que le temps passait. L'arrancar n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter, ses doigts continuant de jouer avec les lèvres intimes de la Shinigami, son sexe continuant ses va et viens entre ses seins, accélérant de plus en plus. Malheureusement pour elle, les actions de Grimmjow ne laissaient pas Rangiku indifférente. Sa langue semblait avoir sa propre volonté, refusant de rester en place en allant chercher le bout du sexe de son violeur pour essayer de passer dessus le plus régulièrement possible. Le plaisir indésirable semblait prendre peu à peu le contrôle de son corps, même sa bouche ne semblait plus vouloir lui obéir et restait ouverte.

" Ce n'était PAS un gémissement de plaisir ! "

Finalement le moment que redoutait la Vice Capitaine de la dixième division arriva. Tandis qu'elle parlait, tentant de se défendre contre les dires de Grimmjow, elle sentit le sexe de celui-ci se mettre à vibrer entre ses seins. Elle n'avait même pas fini sa phrase que l'arrancar se mit à éjaculer une quantité incroyable de sperme, sa semence venant recouvrir le visage de Matsumoto, une partie lui atterrissant dans les cheveux, le reste se logeant dans sa bouche qu'elle n'avait pu refermer à temps. Elle ne parvint à refermer la bouche que lorsque celle-ci était pleine, le surplus débordant tandis qu'elle la refermait. La seule chose qui trottait dans la tête de Matsumoto était " n'avale pas... n'avale pas... n'avale pas ! ". Malgré l'effort qu'elle faisait pour y résister, son corps alla à l'encontre de ses ordres, avalant une partie mais elle réussit à recracher le petit reste qui n'était pas encore passé.

En le voyant se retirer, Rangiku pensa que c'était fini mais elle fût surprise en le voyant continuer d'éjaculer encore une bonne partie sur elle, lui recouvrant également les seins. La partie du haut de son corps était maintenant entièrement recouverte. À sa grande surprise, elle le vit changer complètement d'air, passant du violeur ayant une grande faim de sexe au gars qui s'en veut sans comprendre ce qu'il a fait. La Vice Capitaine se releva, son chemisier à peine maintenu dans les creux de ses coudes et le regarda, l'air méchante.

" Bon... Je suis désolé... Je n'aurais pas dû faire ça contre ton gré... Mais puisque tu dis que ça ne te plait pas... Je te laisse t'en aller... "


Ce changement d'attitude était étrange et, bizarrement, il sonnait faux aux oreilles de Rangiku qui le foudroyait alors du regard tandis que celui-ci lui tendait sa veste, prétextant vouloir palier le fait qu'il avait détruit son chemisier. Elle lui écarta la main d'un geste violent, emplit de colère, envoyant sa veste bien plus loin et se tourna en direction de la sortie.

" Je préfère encore rentrer dans cette tenue plutôt que d'accepter la moindre chose venant de toi ! "

Elle marchait à travers les bancs qui étaient un peu dans tous les sens, essayant de remettre son chemisier correctement, ne prêtant plus attention à l'Arrancar qui se trouvait derrière elle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Ven 23 Juil - 15:23

Grimmjow exultait. Cette situation était exaltante, c'était le cas de le dire. Elle avait beau dire ce qu'elle voulait, son corps bougeait, mouillait, léchait et se tortillait de plaisir. Sa bouche restait ouverte, elle n'arrivait même pas à la contrôler, et sa langue passait de plus en plus souvent sur le bout de son gland. Elle avait beau nier. Son corps, lui, ne mentait pas. Il esquissa un sourire, l'excitation montant de plus en plus. Ses joues s'empourpraient légèrement de plaisir, et peu à peu, le moment de son orgasme approchait. Il la regardait en se léchant les lèvres, attendant de jouir pour passer à la prochaine étape. Lorsqu'elle tenta de lui dire qu'elle ne gémissait pas de plaisir, il rigola doucement, se penchant en avant, accélérant ses mouvements de hanche.

-Tu te fous de moi ? Ça t'excite, le simple fait que je te viole, ça se voit à ce que tu as entre les jambes.

Au moment de venir, il poussa un petit grognement rauque, lui recouvrant totalement le visage, les cheveux, et lui en mettant dans la bouche. Elle tenta de la refermer...Trop tard, elle était déjà pleine. Il en voyait un peu, qu'elle ne pouvait contenir, couler le long de son menton, et malgré le fait qu'elle disait ne pas aimer tout ça, et se sentir souillée, patati patata, elle avala ce qu'elle avait, réussissant, dans un ultime exercice de fierté, à en recracher un peu. Il lui caressa la joue, avec un petit sourire qui commençait à aller dans le type "je suis trop peiné de ce que j'ai fais, je suis un miséraaaaaable".

Il la laissa se relever, la vue de son visage et de ses seins plein de semence dégoulinant le long de son corps hautement excitante, son membre toujours dressé en signe d'envie, lui, pourtant posé chastement sur la table. L'air qu'elle faisait lui plaisait. C'était ce qu'il voulait. Qu'il la prenne en pitié après ce qu'il venait de dire ? Bof, non, c'était un peu gros à avaler, après tout ça. Et puis...Pour une femme, se faire violer ne devait pas paraitre amusant. Pas au début, sans le plaisir, en tout cas. Mais il n'y connaissait rien en femme...elle ne pouvait qu'aimer ce qu'il lui ferait pas la suite, non ? Enfin...On verrait bien. Lorsqu'elle balança sa veste, il ne broncha pas. La laissant avancer, il poussa un petit soupir plaintif en l'entendant. Une fois qu'elle était à la bonne distance, il s'élança sans un bruit, et l'attrapa par la jupe, vers le haut de celle-ci, l'empêchant de bouger. Son sourire d'avant était revenu, et sa poigne était de fer.

-Tu aurais dû m'écouter, et faire ce que je t'ai dis. Je t'aurais laissée tranquille.

Il poussa une chaise du pied, l'envoyant contre un mur, il referma un peu plus sa prise, et l'envoya valser contre la table, déchirant entièrement sa jupe qui lui resta dans la main. Il lui prit le chemisier inutilisable, et le déchira en deux, s'en servant pour lui attacher solidement les mains sur deux pieds de la table, avec un petit sourire, la forçant à se coller contre le meuble, la poitrine légèrement aplati, mais toujours palpable. Elle était bien penchée en avant, et il retira entièrement son pantalon, frottant son sexe entre ses jambes, ayant poussé sa culotte sur le côté, cette dernière pleine de mouille, dévoilant ses deux "intimités". Il frotta lentement son gland contre son clitoris, puis contre ses lèvres, se léchant de nouveau les lèvres. Une main se dirigea vers son clitoris pour le pincer, tandis que l'autre allait caresser l'œillet de son anus. L'arrancar souriait.

-Tu vas voir. Toi aussi, tu vas prendre du plaisir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
♥~ Vice Capitaine de la 10ème division ~♥
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 28

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle ♥
En couple avec:
Race: Shinigami

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Dim 25 Juil - 18:08

Ainsi donc il laissait partir Matsumoto ? Cela surprenait la Vice Capitaine qui ne croyait pas que ça allait se finir ainsi, lui qui venait de s'amuser avec elle et de la recouvrir de sa semence. Cependant elle n'allait pas faire sa difficile ou chercher une explication alors qu'elle avait la possibilité de s'en aller, du moins le croyait-elle. Rangiku remit son chemisier sur ses épaules, même s'il restait ouvert et parti en direction de la sortie, sans prendre la peine de se nettoyer, voulant partir le plus vite possible.

Elle put avancer de quelques mètres mais, lorsqu'elle fût proche de la sortie, sentit une résistance au niveau de la ceinture. Matsumoto tourna la tête pour voir ce qu'il en était, pensant qu'elle avait accroché à une table mais constata avec horreur que la réponse était tout autre. En tournant la tête, la première chose qu'elle put voir fût le poing de l'arrancar fermé autour de la ceinture de sa jupe et ensuite son visage exposant un sourire malicieux ne laissant rien présager de bon pour la Shinigami.

" Enfoiré... Tu préparais ça depuis le début ! "

Matsumoto senti alors une pression s'exercée sur le côté, la propulsant dans la salle, à l'opposer de sa direction avant de la faire atterrir face contre un banc. Elle reprit ses esprits et se rendit compte qu'elle n'avait plus de jupe, celle-ci étant restée dans les mains de Grimmjow. Elle se trouvait en culotte avec un chemisier inutilisable pendant quelques secondes avant que l'arrancar ne le lui enlève également pour le déchirer en deux, geste qui surpris la Vice Capitaine de la dixième division, se demandant ce qu'il comptait faire en faisant ça. La réponse ne tarda pas à se faire savoir et, sans pouvoir réagir, elle se retrouva avec les mains attachées solidement aux pieds du banc, se trouvant penchée en avant sans pouvoir se dégager. Elle sentit avec horreur qu'il décalait sa culotte sur le côté, dévoilant ainsi ses deux orifices, l'empêchant de cacher son excitation qui grandissait malgré elle depuis le début.

" Espèce de salaud ! Arrête ça immédiatement et détache moi !! "


Rangiku ne cessait de se débattre et de remuer dans tous les sens, espérant ne fusse que de faire basculer le banc sur lequel elle se trouvait mais, la position dans laquelle elle était attachée l'empêchait de pouvoir se débattre correctement. Un frisson de dégoût lui parcouru le corps lorsqu'elle sentit le sexe de l'arrancar se frotter contre ses lèvres ainsi que ses doigts lui pincer son bouton, se retenant de gémir comme précédemment.


" A-Arrête ! Ne fais pas ça ! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
╬ Panthère bleue ~~ SEXta Espada ╬
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2010

Fiche de personnage
Orientation sexuelle: Bisexuelle
En couple avec: Je donne à tout ceux qui le méritent, pas de jalouses...voir de jaloux
Race: Arrancar

MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   Mer 11 Aoû - 20:23

Il attendait qu'elle parte, se retenant de rire, c'était amusant non ? Enfin, pour lui en tout cas, c'était marrant. Il n'avait pas trop l'occasion de s'éclater au Hueco Mundo, et les femmes ne coulaient pas non plus à flot. Alors si il avait l'occasion de satisfaire ses désirs, et en plus, de s'amuser un peu avec celle qui commençait à quitter la classe, qui était-il pour refuser ? Comment ça, il fallait aussi penser à son avis, à elle ? Oulala, c'est archaïque tout ça, et aux oreilles de Grimmjow, ce genre de discours sonne comme une hérésie. Il la regarda s'en aller, suivant les mouvements de ses fesses en se léchant les babines, avant qu'il ne bondisse pour l'attraper. Il la tenait fermement, et il n'était pas prêt de la laisser s'enfuir, pas maintenant, il était déjà arrivé trop loin pour faire machine arrière, et de toute façon, même si dans un hypothétique moment de folie, ça lui avait prit de vouloir s'arrêter, son corps était lancé, et il n'écouterait pas le cerveau cette fois-ci, si il allait à l'encontre de ce que les pulsions demandaient. Il laissait aller son instinct aller maintenant, il n'avait plus de réel contrôle sur lui-même, c'était tout simplement des réflexes, dictés par son organe masculin.

Il laissa échapper un petit rire quand elle comprit où il voulait en venir. Elle avait vraiment cru, ne serait-ce que pendant un instant, qu'il comptait la laisser partir ? Elle était soit folle, soit...Totalement conne. Mais ça n'avait l'air d'être aucune des deux options, étrangement. Après l'avoir rabattue contre la table et attachée, il laissa un nouveau rire se faire entendre, se passant la main dans les cheveux, goguenard.

-Tu...Attends, non mais vraiment ? C'est trop drôle, tu croyais qu'après avoir fait tout ça, j'allais te laisser te barrer sans finir mon affaire ? C'est...affolant de naïveté.

Il la regarda un instant se débattre, en souriant, posant une main sur ses fesses pour les caresser pendant que l'autre caressait ses lèvres humides. Il passa ses doigts dessus, en enfonçant deux, tout doucement, les faisant rentrer entièrement, les remuant pendant qu'il faisait un petit va-et-vient. Il s'arrêta au bout d'une petite minute, lui exhibant ses doigts trempés devant la bouche, les passant furtivement sur ses lèvres, avant de les retirer, ne lui laissant pas le temps de la mordre, si jamais l'envie lui en prenait.

-Te relâcher ? Alors que tu as l'air de prendre ton pied ? Tu rêves ma pauvre fille.

C'est là qu'il commença à frotter son membre contre ses lèvres, son gland la caressant doucement, pendant qu'il s'occupait de son bouton, et que son autre main laissait des doigts fureter près de son anus. Sa main dont les doigts étaient trempés, soit dit en passant. Il tendit son majeur, ses autre doigt permettant de prendre un bon équilibre, et il l'enfonça lentement en elle, le remuant alors qu'il commençait à le faire entrer et sortir, rapidement, alors qu'il commençait à lui pénétrer l'entrejambe, s'amusant toujours avec son clitoris gonflé, s'enfonçant doucement en elle, voulant lui faire gouter chaque seconde, pour l'entendre gémir et crier autant que possible. Il se pencha en avant, allant lui mordiller le lobe de l'oreille, laissant sa langue aller la taquiner dans le même temps.

-Oups, je crois que c'est trop tard.

Il s'enfonça entièrement en elle, et commença ensuite un va-et-vient lent, entrant et sortant de toute sa longueur, sa cadence augmentant petit à petit. Grimmjow jeta un regard vers l'extérieur, souriant, en continuant son affaire, pinçant son bouton un peu plus fort, laissant un deuxième doigt se glisser dans son fondement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La panthère est de sortie [Pv : Matsumoto - Hentai ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» patrouille de griffe de panthère
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach World Rpg :: Zone de RP Libre :: RP Libre-
Sauter vers: